EENI École d'Affaires / Business School

Corridor Nord-Sud


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Le Corridor international de Transport Nord-Sud (Inde, Russie)

  1. L’introduction au Corridor international de Transport Nord-Sud (Inde, Russie)
  2. Les pays membres du Corridor : l’Iran, la Russie, l’Inde, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ukraine, la Biélorussie, l’Oman et la Syrie
  3. Les principales caractéristiques du Corridor international de Transport Nord-Sud
    1. L’intégration du Corridor international de Transport Nord-Sud avec le Corridor Inde-Chabahar (Iran)-Afghanistan et avec le Corridor international de Transport et Transit de l’Accord d’Achgabat
    2. Le Chemin de fer Kazakhstan-Turkménistan-Iran (Corridor Transnational Nord-Sud)
    3. Le Chemin de fer Sud de l’Arménie-Iran
    4. Le Chemin de fer transsibérien (Russie, Corée du Nord)
    5. Le Corridor paneuropéen II (Russie-Allemagne)
    6. Le Corridor paneuropéen IX (Finlande-Grèce)
    7. L’importance du port d’Astara (Iran)
  4. Le corridor et la Nouvelle route de la soie

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

Affaires en Russie

Exemple : le Corridor international de Transport Nord-Sud
Corridor international de Transport Nord-Sud (Inde, Russie)

Le Corridor international de Transport Nord-Sud.

Le Corridor international de Transport Nord-Sud (INSTC) est un réseau de transport multimodal (maritime, ferroviaire, routier) formé par l’Iran, la Russie, l’Inde, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ukraine, la Biélorussie, l’Oman et la Syrie.

  1. La Bulgarie est un pays observateur
  2. La Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ne sont pas membres, mais ils sont situés dans la zone d’influence du corridor
  3. Le Pakistan envisage de rejoindre le corridor de transport international Nord-Sud (malgré des relations compliquées avec l’Inde)

Le corridor de transport international Nord-Sud est relié à la nouvelle route de la soie.

  1. Les villes principales: Mumbai, Moscou, Téhéran, Bakou, Bandar Abbas, Astrakhan, Bandar Anzali
  2. Selon l’Association de la Fédération des Transitaires d’Inde, le coût de l’envoi de marchandises par la route du corridor de transport international Nord-Sud est 30 % moins cher et 40 % plus court que la route traditionnelle (par mer, par le canal de Suez, 45-60 jours)
  3. Temps estimé Russie-Inde lorsque le corridor est pleinement opérationnel : 16-21 jours
  4. L’Inde évitera de passer par le Pakistan pour accéder aux marchés de l’Eurasie centrale
  5. Pour l’Inde, c’est un projet hautement stratégique pour compenser l’influence croissante de la Chine dans la région (New Silk Road)

Le projet du corridor a été créé en 2000 par l’Iran, la Russie et l’Inde dans le but de promouvoir la coopération entre les réseaux logistiques de l’Inde, la Russie, l’Iran, l’Europe et l’Asie centrale.

Le corridor de transport international Nord-Sud a été élargi pour inclure l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ukraine, la Biélorussie, Oman et la Syrie.

Le corridor de transport international Nord-Sud améliore considérablement l’accès aux enclavées d’Asie centrale.

La route du Corridor international de Transport Nord-Sud.

Le corridor débute à Mumbai (Inde), se connectant par mer avec la ville portuaire de Bandar Abbas (côte sud de l’Iran, golfe Persique, détroit d’Ormuz, 85% du commerce maritime iranien). Il se connecte ensuite par la route au port de Bandar-e-Anzali (Iran) situé dans la mer Caspienne.

De Bandar-e-Anzali en bateau à travers la mer Caspienne, le corridor atteint Astrakhan (Russie) sur les rives de la Volga. Depuis Astrakhan, il se connecte avec Moscou, Saint-Pétersbourg et d’autres régions russes et l’Europe via le réseau ferroviaire russe.

 Chemin de fer Kazakhstan-Turkménistan-Iran (Corridor Transnational Nord-Sud).

  1. Distance : 677 km
  2. Il relie le Kazakhstan (Uzen Uzen, 137 km) et le Turkménistan (Bereket - Etrek, 470 km) avec l’Iran (Gorgan, Golestan, 70 km) et le golfe Persique par un autre chemin de fer
  3. Bereket (Turkménistan) est un nœud ferroviaire important. Accès à:
    1. Chemin de fer transcaspien (mer Caspienne, Turkménistan, Ouzbékistan et Kazakhstan oriental)
    2. Chemin de fer transnational nord-sud
  4. Fonctionne depuis 2014

Chemin de fer Sud de l’Arménie-Iran / Corridor ferroviaire Nord-Sud (en projet).

  1. Cette section du projet est cruciale pour le corridor de transport international Nord-Sud
  2. Ce serait la route de transport la plus courte entre les ports de la mer Noire et les ports du golfe Persique
  3. Distance : 316 km
  4. Route : Gavar (50 km à l’est d’Erevan - Arménie), près du lac Sevan, Gagarine, Agarak, frontière iranienne (Meghri)

Port d’Astara (Iran).

  1. Le port d’Astara (Iran) est au sud-ouest de la mer Caspienne
  2. Objectif : améliorer le trafic maritime à travers la mer Caspienne
  3. Création : 2013
  4. Le port permettra aux pays de la Communauté des États indépendants (CEI) d’exporter leurs céréales vers l’Afrique, via le port iranien de Bandar Abbas
  5. Accès à l’intérieur de l’Iran pour les produits en provenance de Russie
  6. Accès de la Russie, de l’Azerbaïdjan, du Kazakhstan et du Turkménistan à l’Inde via le port iranien de Bandar Abbas

Canal transiranien (Mer Caspienne-Océan Indien).

  1. Projet de construction d’un canal de la mer Caspienne à l’océan Indien

Route en Azerbaïdjan.

La route azerbaïdjanaise du corridor de transport international Nord-Sud relie l’Inde, l’Iran, l’Azerbaïdjan, la Russie et le Kazakhstan. L’Iran a reconstruit en 2016 la branche du chemin de fer Qazvin-Rasht-Astara (205 km).

Les communautés économiques régionales asiatiques liées avec le Corridor international de Transport Nord-Sud

  1. CAREC : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Mongolie, le Pakistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan. L’Iran est pays observateur
  2. Union économique eurasiatique (EEU) : l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Russie
  3. Organisation de coopération économique (OCE) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Pakistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan
  4. Communauté des États indépendants : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Russie, l’Ukraine, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan
  5. Conseil de coopération des États turcophones : l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Turquie
  6. Organisation coopération Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan
  7. GUAM : l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine
  8. Organisation Coopération des Chemins de Fer : l’Azerbaïdjan, l’Albanie, l’Afghanistan, la Biélorussie, la Bulgarie, la Hongrie, Vietnam, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, la Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Cuba, le Kirghizistan, la Lettonie, la Lituanie, la Moldavie, la Mongolie, la Pologne, la Russie, la Roumanie, la Slovaquie, le Tadjikistan, le Turkménistan, Ouzbékistan, l’Ukraine, la République tchèque et l’Estonie
  9. Union asiatique de compensation : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, l’Iran, Myanmar, les Maldives, le Népal, le Pakistan et Sri Lanka
  10. OSCE : l’Albanie, Andorre, l’Arménie, la Bosnie-Herzégovine, la Biélorussie, la Géorgie, la Saint-Siège, l’Islande, Liechtenstein, la Macédoine, Monaco, la Moldavie, le Monténégro, Norvège, la Russie, la Serbie, la Suisse, Saint-Marin, la Turquie, l’Ukraine
  11. BSEC : l’Albanie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, la Moldavie, la Roumanie, la Russie, la Turquie et la Biélorussie
  12. Partenariat oriental de l’UE (Politique européenne de voisinage) : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine
  13. Relations UE-Caucase du Sud : l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Géorgie
  14. Synergie de la mer Noire : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Moldavie, la Russie, la Turquie et l’Ukraine
  15. La Russie est membre de :
    1. UE-Russie
    2. Conseil des États de la mer Baltique (la Biélorussie et l’Ukraine sont observateurs)
    3. Coopération économique Asie-Pacifique (APEC)
  16. L’Inde et la Russie sont membres de la Coopération Afrique-BRICS
  17. L’Iran, l’Oman et l’Inde sont membres de l’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA)
  18. La Biélorussie et l’Ukraine appartiennent à l’Initiative centre-européenne(CEI)
  19. L’Inde est membre de :
    1. Initiative de la baie du Bengale
    2. Association sud-asiatique coopération régionale (SAARC)
    3. accord commercial Asie-Pacifique
    4. SASEC
  20. L’Oman est membre du Conseil de coopération du Golfe

Les accords liés aux pays du Corridor.

  1. L’Iran
    1. Les accords de l’Iran : Algérie, l’Arménie, la Syrie, Venezuela, le Pakistan
  2. La Russie
    1. Les accords de la Russie : UE, ASEAN, l’Arménie, la Biélorussie, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kirghizistan, la Serbie, la Moldavie, l’Ukraine, la Nouvelle-Zélande, le Cameroun...
    2. L’accord de libre-échange entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan
    3. Union douanière Russie-Vietnam
  3. L’Inde
    1. Les accords de l’Inde : UE, Île Maurice, Afrique-Inde, SACU, Canada, AELE, Singapour, ASEAN, MERCOSUR, Communauté andine, Sri Lanka, Thaïlande, Indonésie, CCG, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie...
  4. L’Azerbaïdjan
    1. Les accords avec la Russie, l’Ukraine et la Géorgie
    2. L’accord de libre-échange entre la Géorgie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan et la Moldavie
  5. L’Arménie
    1. Les accords de l’Arménie avec la Géorgie, le Kazakhstan, l’Iran, la Moldavie, la Russie, le Turkménistan, l’Ukraine, le Tadjikistan
  6. L’Ukraine
    1. Les accords de l’Ukraine avec l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, le Kazakhstan, la Moldavie, l’ AELE, la République kirghize, la Serbie, le Tadjikistan, le Turkménistan, Ouzbékistan
    2. L’accord d’association et l’accord de libre-échange approfondi et complet UE-Ukraine
  7. La Biélorussie
    1. L’accord Russie-Biélorussie
    2. L’accord Biélorussie-Ukraine
    3. L’accord de libre-échange entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan
  8. L’Oman
    1. L’accord États-Unis - Oman
    2. L’accord UE-Oman (CCG)
    3. L’accord Inde-Oman (CCG)
    4. La Grande zone arabe de libre-échange
    5. L’accord CCG-Australie
    6. Les accords du CCG avec la Chine, la Corée du Sud, l’AELE, la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande et le MERCOSUR
  9. La Syrie
    1. L’accord de coopération avec l’UE
    2. La Syrie a Les accords avec la Turquie, l’Iran, le CCG

Les principales institutions euro-asiatiques liées avec le corridor.

  1. ESCAP
  2. Banque asiatique développement
  3. Commission économique pour l’Europe (UNECE)

Les principales institutions islamiques liées avec le corridor.

  1. Organisation de la coopération islamique (OCI)
  2. Banque islamique de développement (BID)

Les principales religions de la région du Corridor international de Transport Nord-Sud sont :

  1. Orthodoxie
  2. Islam
  3. Hindouisme
  4. Zoroastrisme
  5. Jaïnisme
  6. Sikhisme

Le Corridor international de Transport Nord-Sud appartient au :

  1. Espace économique de l’Eurasie centrale
  2. Espace économique hindou
  3. Espace économique orthodoxe



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité