EENI École d'Affaires / Business School

Initiative centre-européenne (Italie)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Corridor pan-européen. Initiative centre-européenne, Bulgarie, Hongrie

  1. L’introduction à l’initiative centre-européenne (ICE / CEI)
  2. Les fonds et les instruments
  3. Les domaines d’activité de l’initiative centre-européenne

Les objectifs de l’UE « l’initiative centre-européenne (ICE / CEI) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de l’initiative centre-européenne
  2. Connaitre les domaines de coopération
  3. Analyser le corridor paneuropéen VIII

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’initiative centre-européenne (ICE) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Cours: orthodoxie et affaires.

Relations internationales de l’UE

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) +Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Central Europe Initiative Étudier en espagnol master commerce international et affaires Iniciativa Centroeuropea.

Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’Initiative centre-européenne (ICE).

L’objectif de l’initiative centre-européenne (CEI) est d’aider aux pays de l’Europe de l’est à se rapprocher à l’Union européenne. L’Initiative centre-européenne fut créée en 1992 pour la « quadragonale » : l’Autriche, la Hongrie, l’Italie et la Yougoslavie.

L’Initiative centre-européenne (CEI) a dix-huit membres :

  1. Les États membres (UE) : l’Autriche, la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie
  2. Les États membres (Non membres de l’UE) : l’Albanie, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Serbie et l’Ukraine

Le corridor VII paneuropéen couvre une superficie de l’Europe du Sud-Est où l’infrastructure du transport est traditionnellement faible. En l’Albanie et la Macédoine les liaisons routières sont insuffisantes.

Corridors de transport européens



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité