EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Turkménistan, Achgabat, Turkmenbashi


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Commerce international du Turkménistan. Pétrole, gas, agriculture, construction

  1. L’introduction à la République du Turkménistan (Asie centrale)
  2. L’économie turkménistanaise
    1. Le profil économique des régions du Turkménistan
  3. Faire des affaires à Achgabat
  4. Le commerce international du Turkménistan
  5. Les opportunités d’affaires au Turkménistan
    1. La construction
    2. Les textiles
    3. L’énergie
    4. L’industrie alimentaire turkménistanaise
  6. Étude de cas :
    1. La zone nationale du tourisme d’Awaza
    2. Gap Pazarlama (Textile)
  7. L’accès au marché turkmène
  8. Le plan d’affaires pour le Turkménistan

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires au Turkménistan » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires au Turkménistan
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Turkménistan
  3. Connaitre les accords commerciaux du Turkménistan
  4. Analyser les relations commerciales du Turkménistan avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché turkmène
  6. Étudier le profil des entreprises turkménistanaises

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « Les affaires au Turkménistan » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Doctorat en affaires islamiques, commerce mondial.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Turkmenistan Étudier en espagnol master commerce international et affaires Turkmenistán.

  1. Crédits de l’UE « Faire des affaires au Turkménistan » : 1 ECTS
  2. Durée : une semaine

Affaires en Eurasie centrale

Commerce international et affaires au Turkménistan.

Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

  1. Le Corridor de l’Accord d’Achgabat
  2. Le Corridor Chine-Asie Centrale-Asie de l’Ouest
  3. Le Corridor transcaspien
  4. Le Corridor Almaty-Bichkek
  5. La Route de la soie Chine-Europe
  6. Le Corridor Afghanistan-Turquie
  7. Accès au :
    1. Corridor Chine-Pakistan
    2. Corridor Nord-Sud (Inde, Russie)
    3. Corridor Kirghizistan-Iran
    4. Corridor Europe-Caucase-Asie
    5. Corridor Inde-Chabahar (Iran)-Afghanistan
    6. Corridor Islamabad-Istanbul

Exemple : le commerce international et les affaires au Turkménistan :
Corridor de transport et Transit, Accord d'Ashgabat


Accès préférentiel / Accords commerciaux

Le Turkménistan a accès préférentiel a...

  1. Le Turkménistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale
  2. L’Organisation de coopération économique
  3. Le Coopération économique de l’Asie centrale
  4. Le SPG de l’UE
  5. L’accord Arménie-Turkménistan
  6. L’accord Géorgie-Turkménistan
  7. L’accord Ukraine-Turkménistan
  8. L’accord Russie-Turkménistan
  9. L’accord Avec l’Union économique eurasiatique
  10. Le Système de préférences commerciales de l’Organisation coopération islamique
  11. La Communauté des États indépendants (Associé)
  12. L’Organisation de coopération de Shanghai (invité)

Exemple :
Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli)

Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC (observateur)
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal
  3. La Convention de Chicago
  4. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto
  5. L’IMO
    1. La Convention sécurité des conteneurs
    2. La Convention d’Istanbul (non membre)
  6. L’IRU
    1. La Convention TIR
    2. Le Code sur l’arrimage sécurisé (véhicules routiers)
  7. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer
  8. La Convention douanière relative aux conteneurs (non membre)

Exemple :
Corridor économique Almaty-Bichkek : le Kazakhstan et le Kirghizistan

Organisations islamiques

  1. L’Organisation de la coopération islamique
  2. La Banque islamique de développement
  3. Les Fonds arabes pour le développement
  4. Le Dialogue Turkménistan - Moyen-Orient (AMED)

Les organisations euro-asiatiques :

  1. La CESAP
  2. La Banque asiatique de développement
  3. Le Forum de Boao pour l’Asie
  4. La BEI
  5. La Commission économique pour l’Europe
  6. L’Association stratégique Afrique-Asie

Mondialisation et organisations

  1. La BM
  2. Les NU
  3. Le FMI
  4. ...

  1. Les frontières de la République du Turkménistan : l’Afghanistan, le Kazakhstan, l’Iran et l’Ouzbékistan
  2. La population turkménistanaise : 5 millions d’habitants. 85 % sont turkmènes
  3. La superficie turkménistanaise : 491 000 km²
  4. La capitale turkménistanaise : Achgabat
  5. La langue officielle turkménistanaise : le turkmène (groupe des langues turques).
    1. L’anglais et le russe sont communément parlés dans les affaires
  6. La Grand route de la soie traverse le Turkménistan
  7. L’organisation territoriale : cinq velayats (Ahal, Balkan, Dashoguz, Lebap et Mary)
  8. L’indépendance turkménistanaise : 1991 (URSS)
  9. Le Turkménistan est une République présidentielle

La principale religion : l’islam.

  1. Le Turkménistan appartient à l’espace sunnite turcique

Islam et affaires

Le Turkménistan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique


L’économie turkménistanaise.

  1. L’agriculture turkménistanaise : 80 % du Turkménistan sont des terres agricoles
  2. Des importantes ressources en eau (rivière Karakoum)
  3. Les principales ressources minières sont les hydrocarbures, les mines, le sel, le bore, le magnésium, le potassium, le rubidium, la bentonite.
  4. Perforation et exploration de pétrole et de gaz
  5. Le secteur industriel turkmène : le pétrole et le gaz, la chimie, l’énergie électrique, l’ingénierie, les textiles (60 complexes textiles)
  6. Les principaux secteurs de l’économie turkmène sont le pétrole et le gaz, l’ingénierie de l’énergie, l’agriculture, la construction, les transports et communications, les produits chimiques, les textiles, les matériaux de construction...
  7. Le complexe de raffineries de pétrole du Turkmenbashi est le plus grand producteur d’octane de haut indice et de kérosène en Asie centrale
  8. Pipelines vers la Chine et l’Iran
  9. La monnaie turkménistanaise : le Manat
  10. Le Turkménistan est considéré comme l’un des dix pays les plus corrompus

Commerce international et affaires au Turkménistan

Turkménistan Gap Pazarlama, course

Commerce international

Le commerce international turkmène.

  1. Les principales exportations du Turkménistan sont le pétrole, le charbon, le ciment, le sel, l’iode, les céréales
  2. Le Turkménistan est un exportateur d’électricité (Afghanistan, l’Iran, Turquie, Tadjikistan)
  3. Construction du chemin de fer Kazakhstan-Turkménistan-Iran
  4. Le Turkménistan es un centre du transit régional de transport ferroviaire
  5. Accès à la Route de la soie Chine-Europe

Exemple :
Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité