EENI École d'Affaires / Business School

Religions du monde et affaires


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Comment la religion influence-t-elle sur l'éthique et les affaires en général ?

  1. L’introduction aux religions du monde
  2. L’humanité est-elle religieuse ?
  3. L’influence de la religion sur les affaires
  4. La nécessité d’inclure la « variable religieuse » dans nos stratégies de marketing international
  5. L’influence des religions sur les civilisations actuelles

Religions, éthique et affaires internationales

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

L’UE « Les religions du monde, le marketing et les affaires internationales » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Doctorat en éthique, religions et affaires.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Master en religions et affaires internationales.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais World Religions Étudier en espagnol master commerce international et affaires Religiones del Mundo.

Pourquoi étudier religions et affaires ?

Éthique mondiale

Harmonie des religions Affaires Ahimsa (non-violence)

Institut Gita-Ramakrishna.

L’humanité est-elle religieuse ?
Comment la religion influence-t-elle sur l’éthique et les affaires en général ?

Les religions du monde, le marketing et les affaires internationales.

Cette question est difficile à répondre et cela pour deux raisons :

D’abord, il est difficile de connaitre exactement le nombre de personnes qui pratiquent chaque religion (la manque de données officielles dans de nombreux pays, la grande méconnaissance sur la religion en Chine...) et en deuxième point, la réponse à cette question variera très si répond un Européen, un Asiatique, un Américain ou un Africain.

Ce ne sera pas la même réponse pour un bouddhiste ou pour un musulman, que pour un agnostique, ou pour un jeune de vingt ans ou pour une personne de soixante-dix ans.

L’étude la plus sérieuse et fiable sur les statistiques des religions dans le monde est celle de Pew Research. Selon cette analyse presque 6 000 millions d’habitants du monde, c’est-à-dire 84 % de l’humanité déclare appartenir à un type d’affiliation religieuse, l’âge moyen est de vingt-huit ans. Alors que 16 %, environ 1 000 millions d’habitants, n’ont aucune affiliation religieuse.

Les quatre religions avec le plus grand nombre de fidèles (le christianisme, l’islam, l’hindouisme et le bouddhisme) représentent 77 % de l’humanité.

On estime que 32 % de l’humanité, environ 2 200 millions d’habitants, est chrétien (étant la religion la plus globalisée, la moyenne d’âge de tous les chrétiens est de trente ans), 23 % est musulman (1,600 millions, avec présence en Asie et en Afrique principalement. Moyenne d’âge de vingt-trois ans), 15 % est hindouiste (moyenne d’âge de vingt-six ans) et 7 % bouddhiste (moyenne d’âge de trente-quatre ans).

En plus, 73 % de l’humanité vit dans des nations dans lesquelles le groupe religieux constitue la plus grande partie de la population.

La région de l’Asie-Pacifique présente trois caractéristiques propres du point de vue religieux :

  1. C’est la région avec la plus diversité religieuse : l’hindouisme, l’islam, le bouddhisme, le taoïsme, le confucianisme, le Shiisme, le zoroastrisme, le Jainisme
  2. Presque 76 % des personnes non affiliées à aucune religion vivent en Asie-Pacifique (sans doute à cause des presque 700 millions de chinois qui affirment n’appartenir a aucune religion)
  3. C’est aussi la région dans laquelle vivent plus de musulmans (presque 62 % de tous les musulmans)

L’Europa et l’Amérique, sont des zones éminemment chrétiennes (le catholicisme, le protestantisme, l’Orthodoxie...). Bien que pour le point de vue des affaires. Il faut tenir compte la communauté juive, très importante aux États-Unis.

Deux religions sont majoritaires en Afrique : l’islam et le christianisme. Même si nous devons toujours penser à l’influence des religions traditionnelles africaines.

Ces données importantes doivent nous faire réfléchir sur la nécessité d’inclure la « variable religieuse » dans nos stratégies de marketing international.

éthique globale et affaires.

Sri-Ramakrihsna Paramahansa, hindouisme, harmonie des religions, Inde


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité