EENI École d'Affaires / Business School

Accord SADC-UE


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

L’accord de libre-échange Union européenne-Communauté de développement d’Afrique australe (SADC)

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange entre l’UE et la SADC
  2. La libéralisation du commerce international

Étudiants Europe France Belquique, Master / Doctorat, affaires

Affaires en Afrique australe

Adaptation des masters aux étudiants de la France (Affaires, Commerce International) France, la Belgique (Affaires, Commerce International) Belgique et le Luxembourg (Affaires, Commerce International) Luxembourg.

L’accord de libre-échange UE-Communauté de développement d’Afrique australe :

Uniquement cinq pays de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) ont signée en 2009 un accord de partenariat économique (APE) provisoire avec l’Union européenne : la Namibie, le Botswana, le Lesotho, le Mozambique et l’Eswatini.

Accès préférentiel / Accords commerciaux

La libéralisation du commerce international est imminente pour l’Union européenne et la période transitoire est de onze ans (2018) pour les pays de la SADC.

L’UElibéralise l’ensemble des échanges (exportations et les importations) depuis 2008.

L’accord de partenariat économique UE-Union douanière d’Afrique australe contient une clause NPF (Nation la plus favorisée) réciproque en cas de négociation d’un accord avec une tierce partie.

Les pays membres de la SADC sont l’Afrique du Sud, l’Angola, le Botswana, la RD Congo, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Eswatini, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe.

Les accords de l’UE

Portail affaires africains de l’EENI.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité