EENI École d'Affaires / Business School

Accord Turquie-Maroc


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Turquie-Maroc
  2. Les avantages de l’accord de libre-échange
  3. Le commerce international Turquie-Maroc

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’accord de libre-échange Maroc-Turquie » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en affaires africains, affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Cours : affaires au Maghreb.

Affaires au Maghreb

Partenariats stratégiques EENI-Universités - Paterson Ngatchou
Partenariats stratégiques EENI-Universités

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Morocco Étudier en espagnol master commerce international et affaires Marruecos Turquia Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Marrocos.

Masters adaptés pour les Maroc (Affaires, Commerce International) étudiants marocains.

Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc.

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc (Maghreb) est entré en vigueur en 2006. La libéralisation est imminente pour la Turquie, alors que le Royaume du Maroc dispose d’une période transitoire de dix ans.

  1. Pour le Royaume du Maroc et pour la Turquie la libéralisation est importante pour les produits d’exportation industriels, alors qu’une grande partie des produits agricoles demeurent en partie protégés à la fin de la période d’implémentation
  2. La Turquie libéralise 82 % des lignes tarifaires (97 % des importations du Maroc) et 2 160 lignes demeurent taxées (produits agricoles)
  3. Le commerce international entre la Turquie et le Royaume du Maroc a représenté 0,4 % des importations totales (500 millions de dollars)
  4. La balance commerciale entre le Maroc et la Turquie est fortement déséquilibrée en défaveur du Maroc (qui importe 400 millions de dollars et exporte 100 millions de dollars)
  5. Les principaux produits d’exportation entre le Royaume du Maroc et la Turquie sont les métaux, les textiles et les produits chimiques d’exportation
  6. Le Royaume du Maroc possède un droit NPF (Nation la plus favorisée) avec un droit moyen appliqué de 23 % (43 % pour les produits agricoles)

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc ne comprend aucune disposition à propos de l’élimination et l’interdiction des droits de douane et des restrictions quantitatives à l’exportation pour les produits agricoles.

Les corridors de transport :

  1. Le Corridor Afghanistan-Turquie
  2. Le Corridor transcaspien
  3. Le Corridor Islamabad-Istanbul

Les accords commerciaux du Maroc : Union du Maghreb arabe, Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), accord d’Agadir, Union européenne (Partenariat euro-méditerranéen), États-Unis, AELE, Système de préférences commerciales de l’Organisation coopération islamique...

Accords commerciaux de la Turquie : Union douanière UE-Turquie, Afrique-Turquie, Tunisie, Égypte, AELE, Chili, Système de préférences commerciales de l’OCI...

Plus d’informations sur le Maroc au Portail d’affaires africains de l’EENI.

  1. Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger
  2. Fès, Meknès, Oujda, Agadir

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique et à l’espace économique maghrébin de la civilisation africaine.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité