EENI École d'Affaires / Business School

Coopération Afro-Arabe


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Le Sommet Afrique-pays arabes. Banque arabe en Afrique (BADEA). Échanges préférentiels. Banque arabe en Afrique (BADEA) Niger, Mali, Burkina

  1. L’introduction à la coopération afro-arabe
  2. Le Forum afro-arabe de développement
  3. La troisième Sommet afro-arabe
  4. La zone d’échanges préférentiels
  5. Les organes de la coopération afro-arabe
  6. L’Institut afro-arabe pour la culture et les études stratégiques
  7. Le commerce international entre les pays africains et les pays arabes
  8. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)

Les objectifs de l’UE « La coopération Afrique-pays arabes » sont :

  1. Comprendre les objectifs du Partenariat Afrique-pays arabes
  2. Analyser les domaines de coopération entre l’Afrique et les pays arabes
  3. Analyser les relations économiques entre les pays africains et les pays arabes
  4. Comprendre le rôle de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)
  5. Connaitre le programme BADEA de financement des exportations
  6. Entendre le concept « la Zone d’échanges préférentiels afro-arabe »

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

Relations internationales africaines

Exemple : la coopération Afrique-pays arabes
Coopération Afro-Arabe. Échanges préférentiels. Banque arabe en Afrique (BADEA) Niger, Mali, Burkina

La coopération entre les pays africains et le monde arabe est fondée sur les relations historiques profondes couvrant des sujets humains, culturels, scientifiques et économiques. Dans le troisième Sommet afro-arabe a été convenu de développer la « Zone d’échanges préférentiels afro-arabe ».

Le première sommet Afrique-pays arabes s’est tenu en 1977 au Caire (Égypte), dans le sommet les dirigeants ont accordé la création de certaines organisations (par ex. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique -BADEA- ou l’Institut Afro-Arabe pour la culture et les études stratégiques), pour améliorer les relations entre les pays africains et les pays arabes.

En 2010, s’est tenue la deuxième Sommet afro-arabe en Libye, les ministres ont défini le cadre de partenariat stratégique arab-africain (« Partenariat dans le développement et l’investissement »).

Le troisième Sommet pays arabes-Afrique a eu lieu en 2013 (Koweït). Son Altesse l’Émir Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah a inauguré le troisième sommet Afrique-pays arabes en promettant 1 milliard de dollars en prêts à faible intérêt et le même montant en investissements aux États africains.

Les objectifs principaux du Forum afro-arabe de développement sont les suivants :

  1. Promouvoir la fraternité entre les pays arabes et les africains
  2. La recherche sur les défis pour les deux régions
  3. Favoriser l’intégration économique entre les pays arabes et les Africains et la promotion des entreprises mixtes

Dans la Déclaration et le Programme d’action sur la coopération Afro-arabe se sont définis divers organismes : la Commission permanente (24 ministres), les groupes de travail (commerce africain, les mines, l’industrie, l’agriculture, l’énergie, les transports...), le Comité de coordination et la Cour d’arbitrage.

Dans le dernier Sommet Afro-Arabe ont été adoptés les « Mécanismes des garanties et des facilités pour le commerce international et l’investissement ».

En 2002, la Ligue arabe et l’Union africaine ont fondé l’Institut Afro-Arabe pour la culture et les études stratégiques avec l’objectif de renforcer les relations culturelles. Le siège de l’Institut est au Mali (Bamako).

La Coopération Afrique-pays arabes appartient à la civilisation islamique et à la civilisation africaine.

  1. Les Fonds arabes pour le développement
  2. Le Sommet Amérique du Sud-pays arabes
  3. Le Dialogue Asie-Moyen-Orient
  4. L’accord d’Agadir
  5. L’Turquie-Afrique

Portail affaires africains de l’EENI.

L’Institut Afro-Arabe pour la culture et les études stratégiques :
Institut Afro-Arabe Culture

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité