EENI École d'Affaires / Business School

Coopération économique Mékong


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Coopération économique du Mékong (ACMECS) Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam

  1. L’introduction à l’Ayeyawady - Chao Phraya - Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) : le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam
  2. La stratégie du plan d’action
  3. La facilitation des échanges et d’investissement direct étranger

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « La Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en éthique, religions et affaires, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Cours : bouddhisme et affaires.

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais ACMECS Mekong Economic Cooperation Étudier en espagnol master commerce international et affaires ACMES Estrategia de Cooperación del Mekong Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Estratégia de Cooperação Económica do Mekong

Organisations économiques asiatiques


Exemple : la Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) :
Coopération économique du Mékong (Cambodge, Laos, Thaïlande...) ASEAN

L’Ayeyawady - Chao Phraya - Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) est un cadre de la coopération intra-ASEAN entre le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam pour mobiliser les forces des pays membres et de promouvoir un développement équilibré de la sous-région.

Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

L’objectif de la Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) est la facilitation des échanges et les investissements directs étrangers, qui sont cruciaux pour la création d’emplois, la promotion des revenus et la réduction des disparités socio-économiques.

  1. Les objectifs de cette nouvelle initiative sont de combler le fossé économique parmi les pays du Mékong et de promouvoir la prospérité dans la sous-région d’une manière durable
  2. La Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) agit comme un catalyseur sur les programmes existants de coopération
  3. La participation de la Banque asiatique de développement en la Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) en tant que partenaire de développement, assure que les duplicités sont réduites au minimum et permet de maximiser la synergie entre les deux participants

Tous les pays de la Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) sont bouddhistes.

Bouddhisme et affaires internationales

Affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité