EENI École d'Affaires / Business School

Sulaiman Al-Rajhi (Arabie)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Sulaiman Al-Rajhi (homme d’affaires et philanthrope musulman)

  1. L’homme d’affaires et philanthrope musulman saoudien Sulaiman Al-Rajhi
  2. La banque Al Rajhi
  3. Le don de toute sa fortune à la philanthropie

Étudiant arab master / doctorat en affaires FOAD Online

L’UE « Sulaiman Al-Rajhi (homme d’affaires saoudien) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Doctorat en éthique, religions et affaires, affaires islamiques.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Master en affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Cours : Islam, éthique et affaires.

Islam et affaires

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Sulaiman Al Rajhi Étudier en espagnol master commerce international et affaires Sulaiman Al Rajhi Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Sulaiman Al Rajhi.

هيفاء المنصور.

Sulaiman Al-Rajhi
L’homme d’affaires et philanthrope musulman saoudien Sulaiman Al-Rajhi

Affaires au Moyen-Orient

Sulaiman Al-Rajhi était un multimillionnaire qui choisit volontairement de renoncer à toutes ses richesses et de se convertir en un pauvre homme ne possédant plus d’argent ni de biens immobiliers ou d’actions comme il avait avant. Il était musulman.

L’homme d’affaires musulman saoudien Sulaiman Al-Rajhi

Sulaiman Al-Rajhi fut le fondateur de la banque Al Rajhi de l’Arabie saoudite (Moyen-Orient), en plus de multimillionnaire fut un philanthrope de renommée mondiale. Sa fortune fut estimée par Forbes à 7 milliards de dollars.

Il est devenu pauvre après avoir transféré tous ses biens à ses enfants et aux œuvres de bienfaisance. La Fondation SAAR se consacre à la gestion de toutes ses activités philanthropiques.

« Maintenant, je ne suis propriétaire que de mes vêtements.
J’ai distribué mes richesses à mes enfants et à un Fond de charité. À mon avis, cette situation n’est pas étrange. Ma situation financière a atteint le point zéro deux fois dans ma vie.
Toute la richesse appartient à Alla, nous sommes ceux à qui Dieu a fait confiance. Diverses raisons me poussèrent à distribuer ma richesse et qui permit la réalisation de cette vertu...
Tout musulman doit penser a faire des donations qui lui seront bénéfiques dans la vie après la mort. » Sulaiman Al-Rajhi.

En reconnaissance pour son remarquable travail pour servir l’islam, y compris son rôle pour la création de la plus grande banque islamique au monde et sa contribution périodique aux efforts humanitaires pour combattre la pauvreté, Al- Rajhi fut choisi pour le prestigieux Prix international Roi Faisal pour le service à l’islam.

En plus de créer la  plus grande banque islamique du monde, il a fondé la plus grande ferme de volaille du Moyen-Orient et un autre projet pour l’élevage de crevettes tropicales, Al- Rajhi a aussi monté d’autres projets de placement dans l’immobilier.

Fondée en 1957, Al Rajhi Bank est l’une des banques islamiques les plus grandes au monde, avec des actifs globaux de SR 221 mille millions (59 milliards de dollars), avec plus de cinquante ans d’expérience en activités commerciales et bancaires et profondément attachées aux principes bancaires islamiques, le groupe agit conformément à la charia.

L’homme d’affaires musulman Sulaiman Al-Rajhi appartient à l’espace économique arabe de la civilisation islamique.

Les hommes et les femmes d’affaires saoudiennes.

  1. SAR Prince Alwaleed Bin Talal
  2. Cheik Mohammed Al Amoudi
  3. Hayat Sindi
  4. Haïfa Al Mansour
  5. Lubna Suliman Olayan
  6. Cheikh Al Jaber

Religions et affaires.



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité