EENI École d'Affaires / Business School

ASEAN-Chine (accord de libre-échange)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Accord de libre-échange Chine-ASEAN (troisième plus grand accord du monde)

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange ASEAN-Chine
  2. Le commerce international entre les pays de l’ASEAN et la Chine
  3. L’origine de la marchandise
  4. Le Centre ANASE-Chine
  5. La coopération fonctionnelle
  6. La coopération ASEAN Plus Trois
  7. Le Partenariat régional économique global

Étudiants, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange ASEAN-Chine » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Cours : confucianisme, taoïsme et affaires.

Affaires en Chine

Master en affaires internationales.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais China-ASEAN Étudier en espagnol master commerce international et affaires China-ASEAN Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international China.

Accès préférentiel / Accords commerciaux

Exemple : l’accord ASEAN-Chine :
Accord de libre-échange Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)-Chine

La zone de libre-échange ANASE-Chine.

En conformité avec l’accord-cadre pour une coopération économique globale entre la Chine et l’ASEAN, entré en vigueur en 2003, la Chine et les pays de l’ASEAN ont décidé d’établir une zone de libre-échange ASEAN-Chine dans un délai de dix ans.

Affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

L’accord de libre-échange ASEAN-Chine inclut :

  1. L’élimination des obstacles techniques tarifaires et non tarifaires sur le commerce international de produits
  2. La libéralisation du commerce international de services
  3. L’investissement direct étranger
  4. La simplification des procédures douanières et
  5. Les accords de reconnaissance mutuelle

La zone de libre-échange ASEAN-Chine est la troisième plus grande zone de libre-échange du monde.

  1. 1,9 milliard de personnes (30 % de la population mondiale)
  2. Le PIB : 2 milliard de dollars
  3. Le commerce international : 1,1 milliard de dollars
  4. L’ensemble du commerce international augmentera chaque année un 38,9 %
  5. Les importations et les exportations devraient augmenter 50 %
  6. Cinq pays de l’ASEAN sont les plus grands partenaires commerciaux de la Chine
  7. La Chine est la troisième source d’importation de l’ASEAN

Un « programme pour l’obtention de résultats rapides » destiné à accélérer la création de l’accord de libre-échange ASEAN-Chine prévoyait que les droits en douane applicables à l’ensemble des produits d’exportation relevant des chapitres 1 à 8 du système harmonisé et à un nombre limité de produits en dehors de ces chapitres, seraient supprimés sur une période de trois ans.

中国-东盟自贸区 :
Accord de libre-échange Chine-ANASE

L’accord sur le commerce de services de la zone de libre-échange Chine-Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), signé en janvier 2007 est entré en vigueur le 1 Juillet 2007. La Chine négocie aussi avec l’ASEAN dans le domaine de l’investissement direct à l’étranger.

L’accord sur le commerce international de produits stipule que les réductions et les éliminations de droits s’appliqueront à toutes les lignes tarifaires qui ne relèvent pas du programme pour l’obtention de résultats rapides prévus à l’article 6 de l’accord-cadre.

Les pays CLMV de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (la Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam) appliqueront complètement l’accord de libre-échange ASEAN-Chine le 1er janvier 2015.



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité