EENI École d'Affaires / Business School

Accord COMESA - États-Unis


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA

  1. L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - pays Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  2. Le commerce international entre les États-Unis et les pays du COMESA
  3. Les avantages de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA

Étudiant africaine, affaires internationales

Relations internationales africaines

Adaptation des masters pour les étudiants francophones de :

  1. L’Afrique centrale : le Burundi (Affaires, Commerce International) Burundi, la République démocratique du Congo (Affaires Master Doctorat) RD Congo et le Rwanda (Affaires, Commerce International) Rwanda
  2. L’Afrique de l’Est : Djibouti (Affaires, Commerce International) Djibouti, les Comores (Affaires, Commerce International) Comores, Madagascar (Affaires, Commerce International) Madagascar, Maurice (Affaires, Commerce International) L’Île Maurice et les Seychelles (Afrique, Master Doctorat) Seychelles

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains

L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement COMESA - États-Unis.

L’objectif de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement est d’améliorer la coopération sur le commerce et les investissements (IDE) et les relations économiques entre les États-Unis et les pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe).

Exemple : l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement COMESA - États-Unis
Accord de libre-échange COMESA (Marché commun de l'Afrique orientale et australe)- États-Unis

Accès préférentiel / Accords commerciaux

Les dix articles de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement COMESA - États-Unis couvrent des sujets comme :

  1. La relation avec la Loi sur la croissance économique en Afrique (AGOA)
  2. Les droits de propriété intellectuelle
  3. Le commerce international de produits (les produits agricoles inclus)
  4. La libéralisation du commerce et des investissements (IDE)
  5. L’élimination des obstacles techniques au commerce non tarifaires
  6. La protection de l’environnement
  7. La création du Conseil sur le commerce et l’investissement
  8. La fiscalité
  9. Le travail

Affaires en Afrique de l’Est

Les pays du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) : le Burundi, les Comores, la RD Congo, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Libye, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, le Rwanda, les Seychelles, le Soudan, l’Eswatini, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

Le commerce international États-Unis - pays du COMESA.

  1. Les exportations totales de marchandises des États-Unis vers les pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) : 8,4 milliards de dollars
  2. Les principaux marchés d’exportation pour les produits des États-Unis vers les pays COMESA sont l’Égypte, la Libye, l’Éthiopie, le Kenya, Djibouti
  3. Les principaux produits d’exportation américains vers les marchés COMESA sont les machines, les aéronefs, les céréales, l’automobile, le pétrole
  4. Total des investissements directs étrangers des États-Unis dans la région du COMESA : 27 milliards de dollars
  5. Les exportations totales des biens des pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) vers les États-Unis : 5,7 milliards de dollars
  6. Les principales exportations des pays COMESA vers les États-Unis sont la Libye, l’Égypte, le Kenya, l’Île Maurice, l’Éthiopie
  7. Les principaux produits d’exportation COMESA son le pétrole brut, habillement, les épices, le café, les fertilisants

L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement COMESA - États-Unis appartient à la civilisation africaine et à la civilisation occidentale espace économique nord-américain.

Portail affaires africains de l’EENI.


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité