EENI École d'Affaires / Business School

Taïwan-Honduras-Salvador (accord de libre-échange)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

L’accord de libre-échange (ALE) Taïwan-Honduras-Salvador

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange entre la République de Chine (Taïwan), la République du Salvador et la République du Honduras
  2. Les avantages pour les exportateurs
  3. Le certificat d’origine de l’accord
  4. Le commerce international Taïwan-Honduras-Salvador

Accès préférentiel / Accords commerciaux

Étudiants, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

 - 萨尔瓦多雅阁自由外汇牌价汇率

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Taiwan-Honduras Étudier en espagnol master commerce international et affaires Centroamérica-Taiwán.

Affaires en Amérique centrale

L’accord de libre-échange (ALE) Taïwan-Honduras-Salvador.

L’accord de libre-échange Honduras-Salvador-Taïwan peut produire les avantages suivantes :

  1. Il y a un fort potentiel pour l’exportation de produits industriels et agro-transformés de Taïwan vers le Salvador et le Honduras
  2. Avec l’accord de libre-échange (ALE), les produits d’exportation de Taïwan atteindront un nouveau niveau d’avantage concurrentiel dans le Salvador et le Honduras
  3. Les industries taïwanaises sont complémentaires à celles de la République du Salvador et le Honduras
  4. L’accord empêche le commerce international et les investissements directs étrangers taïwanais d’être excessivement concentré

Dès que l’accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador prend effet, 3 590 articles de Taïwan (57,1 % des produits du Système Harmonise) se bénéficieront sans droits de douane d’entrée dans le marché du Salvador, tandis que 5 688 articles (64,4 %) en provenance de la République du Salvador se bénéficieront du même traitement à Taïwan.

Après dix ans, ces chiffres passeront 65,4 % et 93,1 % respectivement.

Ce nouvel accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador servira de passerelle pour les produits salvadoriens et pour les honduriens pour entrer dans le grand marché asiatique et pour les biens taïwanais à pénétrer les marchés de l’Amérique latine.

Taïwan a déjà achevé des accords avec trois autres pays d’Amérique latine : Panama, le Guatemala et le Nicaragua (Amérique centrale).

Exemple : l’accord Taïwan-Honduras-Salvador
Accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador

Le Honduras et Salvador appartient à la civilisation occidentale - latino-américaine et Taïwan à la civilisation sinique - bouddhiste.



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité