EENI École d'Affaires / Business School

Organisation Caraïbe orientale


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Union économique (Organisation des États de la Caraïbe orientale)

  1. L’introduction à l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO)
    1. L’accord révisé de Basseterre
  2. La structure et l’organisation de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale
  3. L’Union économique de l’OECO : Antigua-et-Barbuda, la Communauté de Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  4. La Banque centrale des Caraïbes orientales
  5. L’Union monétaire des Caraïbes orientales
  6. Le marché de capitaux
  7. Le profil économique des États de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale

Étudiant africaine (cours, master, doctorat) en affaires internationales

L’UE « L’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Organisation of Eastern Caribbean States Étudier en espagnol master commerce international et affaires Organización de Estados del Caribe Oriental.

Affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Dominique (Affairs, Commerce, Master, Doctorat) Adaptation des masters et du doctorat proposés par l’EENI pour les étudiants dominiquais.

L’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO).

En 1981 l’accord de Basseterre a été signé pour la création de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) par sept pays de la Caraïbe Oriental ; aujourd’hui l’Organisation des États de la Caraïbe orientale est formée par neuf pays : Antigua-et-Barbuda, la Communauté de Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Membres associés: Anguilla, Îles Vierges britanniques, Guadeloupe, Martinique.

En 2010 a été signé le traité révisé de Basseterre.

Il y a deux membres associés a l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) : l’Anguilla et les îles Vierges britanniques.

Des autres objectifs de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale sont les suivants :

  1. Soutenir l’intégration économique régionale
  2. Promouvoir la coopération économique entre les pays membres
  3. Harmoniser les politiques fiscales et les monétaires
  4. Développer les secteurs stratégiques des pays membres : l’énergie, le tourisme, l’agriculture.
  5. Développer une approche commune dans l’environnement, la santé et le commerce international régional.

Les sept pays de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) partagent une monnaie commune, le dollar de la Caraïbe Oriental émis par la Banque Centrale de la Caraïbe Oriental.

Tous les pays de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale sont membres de la CARICOM.

  1. Les accords commerciaux de la CARICOM : Colombie, Costa Rica
  2. Tous ces pays aussi sont membres du Marché et économie uniques de la Caraïbe (CSME) et de l’accord CARIFORUM-CE (AAE) avec l’UE

L’Organisation des États de la Caraïbe orientale est une institution économique de la civilisation occidentale - espace économique caribéen.

Exemple : l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO)
Organisation des États de la Caraïbe orientale



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité