EENI École d'Affaires / Business School

Organisation coopération développement économiques (OCDE)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Mondialisation (OCDE) Études et analyses. Perspectives économiques

  1. L’introduction à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Histoire
  2. La structure de l’OCDE
  3. Les analyses et les études de l’OCDE
  4. Les perspectives économiques de l’Organisation de coopération et de développement économiques
  5. Les mesures anticorruption de l’OCDE

Les objectifs de l’UE « l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) » sont :

  1. Comprendre les objectifs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
  2. Savoir analyser les rapports économiques de l’OCDE
  3. Connaitre les mesures anticorruption de l’OCDE

Étudiants France Belquique, Master / Doctorat, affaires

L’UE « L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : commerce international, affaires internationales.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) ou Formation affaires et commerce international en anglais Economic Cooperation and Development (OECD) Étudier en espagnol master commerce international et affaires OECD.




Mondialisation et organisations

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OECD) est un cadre qui permet aux gouvernements de trente-quatre économies de marché démocratiques de répondre ensemble aux défis économiques, sociaux, environnementaux et de gouvernance que pose la mondialisation et le commerce international et de tirer parti des possibilités qu’elle offre.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a créé des outils adoptés internationalement, des décisions et des conseils pour promouvoir de nouvelles règles du jeu là où les accords de commerciaux multilatéraux sont nécessaires pour garantir le progrès des pays dans une économie mondiale.

Les deux langues officielles de l’Organisation de coopération et de développement économiques sont l’anglais et le français.

Les pays membres de l’OCDE sont l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, la Colombie, le Canada, la Corée du Sud, le Chili, le Danemark, l’Espagne, les États-Unis, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, Israël, l’Italie, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Pologne, le Portugal, les Pays-Bas, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, la Turquie.

  1. Candidat à l’adhésion à l’OCDE: le Costa Rica
  2. Partenaires clés de l’OCDE : l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Indonésie

Exemple : l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
Mesures anticorruption OCDE



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité