EENI École d'Affaires / Business School

États-Unis - Colombie (accord de libre-échange)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

L’accord de libre-échange (ALE) Colombie - États-Unis, tarifs douaniers

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange États-Unis - Colombie
  2. Les principaux avantages de l’accord États-Unis - Colombie
  3. Le commerce international États-Unis - Colombie
  4. Les opportunités d’affaires pour les exportateurs
  5. Les secteurs stratégiques
  6. L’accès au marché colombien
  7. Les étapes à suivre pour l’importation en Colombie

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’accord de libre-échange États-Unis - Colombie » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Doctorat en commerce mondial.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais US Colombia Étudier en espagnol master commerce international et affaires Estados Unidos Colombia.

Affaires aux États-Unis

Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accord de libre-échange États-Unis - Colombie est en vigueur (2012).

L’accord de libre-échange États-Unis - Colombie élimine les tarifs douaniers et d’autres obstacles aux exportations des États-Unis.

La commission de commerce international a estimé que les réductions tarifaires dans l’accord de libre-échange États-Unis - Colombie vont accroitre les exportations de produits des États-Unis de plus de 1,1 milliard de dollars et augmentera le PIB américain en 2,5 milliards de dollars.

Les secteurs stratégiques sont l’équipement pour l’agriculture, l’aérospatiale, l’automobile, les produits de construction, les produits chimiques, la construction et l’équipement électrique, les produits de consommation, les biens environnementaux, les produits du poisson, les chaussures, l’instrumentation high-tech, les TIC, les machines, le matériel médical, le métal, les papiers, les textiles, les services.

* La loi sur l’éradication de la drogue et la promotion du commerce andin (expiré en juillet 2013) étaient le mécanisme utilisé pour l’admission en franchise de droits de 6 000 produits colombiens sur le marché américain. Il est temporaire et son extension dépend de la libre volonté des autorités américaines.

Exemple : l’accord États-Unis - Colombie
Accord de libre-échange États-Unis - Colombie

Le commerce international États-Unis - Colombie.

  1. Plus de 80 % des exportations nord-américaines de produits industriels et de consommation vers la Colombie deviendront en franchise de droits immédiatement, les droits de douane restants seront supprimés progressivement sur dix ans
  2. La Colombie est le troisième plus grand marché pour les exportations américaines en Amérique latine (hispano-amérique)
  3. La Colombie est une grande importatrice de céréales en provenance des États-Unis tandis qu’elle exporte un certain nombre de fruits tropicaux aux États-Unis
  4. Les principales exportations des États-Unis gagneront immédiatement l’accès en franchise à la Colombie : l’agriculture et l’équipement de construction, les aéronefs et les pièces, les pièces automobiles, les engrais et les produits agrochimiques, de matériel informatique, équipement médical et scientifique et le bois

La Colombie et les États-Unis appartiennent à la civilisation occidentale américaine.



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité