EENI École d'Affaires / Business School

Association latino-américaine d’intégration ALADI


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

ALADI (Association latino-américaine d’intégration) - Argentine Brésil. Le traité de Montevideo

  1. L’introduction à l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI)
  2. Le traité de Montevideo (TM80)
  3. L’organisation institutionnelle de l’ALADI
  4. La Convention sur les paiements et les crédits réciproques
  5. Le système de paiement en monnaie locale ALADI
  6. Le profil économique des pays de l’ALADI : l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, Cuba, l’Équateur, le Mexique, le Paraguay, le Pérou, le Panama l’Uruguay et le Venezuela
  7. L’accord de portée partielle de l'Association latino-américaine d'intégration (ALADI)
  8. Les procédures douanières des pays de l’ALADI
  9. La nomenclature de l’ALADI

Les objectifs de l’UE « l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les rôles de l’ALADI
  2. Analyser le processus d’intégration économique (marché commun latino-américain) et le commerce international entre les pays de l’ALADI
  3. Connaitre le système de paiements et les crédits réciproques en monnaie locale
  4. Évaluer les avantages pour les pays membres de l’ALADI
  5. Comprendre les procédures douanières des pays de l’ALADI et la nomenclature douanière

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Latin American Integration Association (ALADI) Étudier en espagnol master commerce international et affaires Asociación Latinoamericana de Integración (ALADI) Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Associação Latino-Americana de Integração (ALADI).

  1. Crédits de l’UE « ALADI » : 1 ECTS
  2. Durée : une semaine

Intégration latino-américaine

L’Association latino-américaine d’intégration est le plus grand groupe latino-américain d’intégration du commerce international.

ALADI (Association latino-américaine d’intégration)
Association latino-américaine d’intégration (ALADI)

Les pays membres de l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) sont l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, Cuba, l’Équateur, le Mexique, le Paraguay, le Pérou, le Panama, l’Uruguay et le Venezuela.

Les pays observateurs de l’ALADI sont le Salvador, le Honduras, l’Espagne, le Portugal, le Guatemala, la Chine, la Corée du Sud, le Costa Rica, le Nicaragua, l’Italie, le Pakistan, la Suisse, la République dominicaine, la Russie, la Roumanie, San Marino, le Japon, l’Ukraine.

Les organismes observateurs de l’Association latino-américaine d’intégration sont la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Organisation des États Américains, la Banque interaméricaine de développement, le Programme des Nations Unies pour le développement, la Commission des communautés européennes, le Système économique latino-américain, la Corporation andine de promotion, l’Institut Interaméricain de coopération pour l’agriculture, l’Organisation panaméricaine de la Santé, Secrétariat général latino-américain.

Accès préférentiel / Accords commerciaux

La région ALADI (Association latino-américaine d’intégration) :

  1. 20 millions de km²
  2. 500 millions d’habitants
  3. Tous les pays de l’ALADI ont majorité catholique
  4. L’ALADI appartient à l’espace économique latino-américain de la civilisation occidentale

Créée par le traité de Montevideo, l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) a succédé, en 1980 à l’ALALE (Association latino-américaine de libre-échange) fondé en 1960 par onze pays latino-américains et paralysée par l’absence de coordination économique. Cuba est entré dans l’organisme en 1991.

L’objectif du Traité de Montevideo est l’établissement graduel et progressif d’un marché commun latino-américain.

Deux grandes catégories d’outils sont utilisées pour atteindre les objectifs de l’ALADI :

  1. Les accords de portée régionale, auxquels tous les États membres de l’ALADI participent selon leur niveau de développement et
  2. Les accords de portée partielle qui ne lient que leurs signataires

Les pays de l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) sont classés en trois catégories :

  1. Les pays les plus développés
  2. Les pays moyennement développés et
  3. Les pays relativement moins développés

La Convention des paiements et des crédits réciproques.

C’est une convention souscrite par douze banques centrales, à travers laquelle ils sont suivis et compensent entre eux, pendant des périodes de quatre mois, des paiements dérivés du commerce international des pays membres.

Accord EENI et ALADI.


(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité